Champagne Alain NAVARRE www.champagne-navarre.fr

Imprimé le : 26/06/2019 - 02 h 52. Lancer l'impression Fermer la fenętre

 

La Mise en bouteille du Champagne

Le Remuage

La seconde fermentation a provoqué à l'intérieur de la bouteille un dépôt qu'il convient d'éliminer.

Les bouteilles sont pour cela placées inclinées sur des pupitres, tête en bas. Une fois par jour, durant plusieurs semaines, on imprime à la bouteille un vif mouvement de rotation de 1/8e de tour de façon à ce que le dépôt glisse progressivement vers le col de la bouteille.

Autrefois réalisé à la main, le "remuage"; est aujourd'hui de plus en plus mécanisé.

Le Dégorgement

Lorsque le dépôt s'est accumulé sur la face interne du bouchon, on plonge le goulot dans un bain réfrigéré, ce qui provoque la formation d'un glaçon emprisonnant le dépôt, glaçon qui est ensuite expulsé par la pression qui  chasse à la fois le bouchon et le dépôt.

Cette étape s'appelle le "dégorgement".

Le Dosage

Le champagne est alors presque parvenu au terme de son élaboration. reste à égaliser le niveau pour compenser la perte de vin qui s'est échappée lors du dégorgement. On utilise pour cela du vin clair auquel on ajoute une quantité variable de "liqueur d'expédition",

Selon le "dosage" on obtient un champagne brut, extra-dry, sec ou demi-sec (le plus sucré étant le demi-sec). On termine par la pose du bouchon définitif en liège qui sera maintenu par un solide muselet.

L'habillage

Reste l'étape finale "l'habillage", qui consiste à coiffer la bouteille d'une capsule en étain, à habiller la bouteille de champagne d'une collerette, et de son étiquette.

 La bouteille est enfin prête à être dégustée pour le plus grand plaisir de vos papilles.

 Depuis la vendange, il se sera passé au moins deux ans et plus souvent  trois ans, voir de cinq à six ans pour les "cuvées de prestige".

 

Tous droits réservés © - Champagne Alain NAVARRE
- 14 rue de la Marne - Pressoir "Le Florentin" - 02850 PASSY SUR MARNE (France) - Tél. : +33.3.23.70.35.12 - Fax. : +33.3.23.70.64.97